Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti

Le 10 février , le peuple suisse votera aux urnes sur l’initiative contre le mitage. Pour Regina Fuhrer, présidente de l’Association des petits paysans, il est temps de s’engager pour un développement durable du milieu bâti.

Un sol sain est inestimable pour nous tous. Outre la base pour la production alimentaire, les sols offrent également un large éventail de services écosystémiques, par exemple pour la production d’eau potable, la protection contre les risques naturels tels que les inondations ou les glissements de terrain, et la protection du climat. Dans une étude récente, le Programme national de recherche PNR 68 a montré clairement que la plus grande menace pour les sols en Suisse provient de la construction d’agglomérations et d’infrastructures, ce qui entraîne l’enlèvement ou l’imperméabilisation des sols et la perte complète de leur fonctionnement naturel.

Chaque seconde, un mètre carré de terres cultivables est perdu en Suisse. Et ainsi aussi une partie de la base de la production alimentaire. Afin d’enrayer l’étalement urbain et de protéger les précieuses terres cultivées, des mesures urgentes s’imposent. Ce que la révision de la loi sur l’aménagement du territoire n’a pas encore fourni, c’est l’initiative contre mitage qui nous l’apporte : une recette efficace pour un développement durable du milieu bâti. Les zones à bâtir ne devraient plus continuer à croître et, hors des zones à bâtir, seuls les bâtiments destinés à l’agriculture dépendante du sol devraient être autorisés.

Une production alimentaire durable s’inscrit dans des cycles régionaux et est toujours basée sur la terre. La Constitution fédérale stipule déjà aujourd’hui qu’afin d’assurer l’approvisionnement alimentaire de la population, la Confédération met en place les conditions nécessaires pour garantir les fondements de la production agricole, en particulier pour les terres cultivées et pour une production alimentaire adaptée au site et efficace en ressources.

Nous devons tous prendre soin du sol comme base de notre existence et prendre nos responsabilités maintenant. L’initiative contre le mitage offre enfin des mesures efficaces pour la protection de nos sols et sert ainsi l’agriculture suisse.

Auteure: agricultrice bio et présidente de l’Association des petits paysans. Cette prise de position a également été publiée dans la Bauernzeitung.

Actualités et articles sur ce thème

La commission ignore les préoccupations des citoyens

Lors de la séance du 17 mai, la commission du Conseil national CER-N a débattu des initiatives «Pour une eau potable propre» et «Pour une Suisse libre de pesticides de…

Conseil fédéral: non à l’initiative sur les pesticides de synthèse

Le Conseil fédéral rejette l’initiative populaire « Pour une Suisse sans pesticides de synthèse » sans proposer de contre-projet. Ses arguments sont similaires à ceux qu’il a avancés l’automne dernier contre l’initiative…

Renforcer la diversité maintenant, avec contribution d’exploitation et plafonnement

Avec la politique agricole 22+, la diversité des exploitations doit enfin être valorisée avec l’introduction d’une contribution liée à l’exploitation. En outre, le Conseil fédéral a reconnu le problème de…