fbpx

Deuxième édition pour le Regio Challenge

Du 14 au 20 septembre, c’est reparti : mangeons ce qui pousse au détour du chemin ! L’Association des petits paysans lance la deuxième semaine d’action « Regio Challenge » dans toute la Suisse, et souhaite ainsi sensibiliser à une consommation écologique et régionale. La nouveauté cette année est un partenariat avec des établissements de la restauration dans différentes villes de Suisse, ainsi qu’un speed-dating paysan-consommateur.

 

Après les réactions positives de l’an dernier, l’Association des petits paysans lance la deuxième édition du Regio Challenge du 14 au 20 septembre. Les règles sont simples : celui qui participe au Regio Challenge essaie de ne manger et boire que ce qui a été produit à distance d’un tour à vélo (env. 30 km), si possible durant toute une semaine. Trois jokers sont autorisés, comme p. ex. du café, des épices ou du cacao. Plus important qu’une discipline stricte pendant sept jours, il est question du plaisir à découvrir des produits, de l’échange avec les personnes qui les produisent et de l’expérimentation de nouvelles recettes. La semaine d’action a également un autre objectif : mieux valoriser les denrées alimentaires et moins les gaspiller. Beaucoup de consommateurs et consommatrices ont à nouveau pris conscience de la valeur des productrices et producteurs locaux et des commerces de proximité pendant la crise du coronavirus. Le Regio Challenge 2020 représente l’occasion de renforcer ce rapprochement entre consommateurs et producteurs apparu ces derniers temps.

Implication des restaurateurs et speed-dating
Cette année, l’Association des petits paysans souhaite intégrer davantage la restauration dans le Regio Challenge : à Berne, Bâle, Lucerne, Zurich et en Suisse romande plusieurs restaurants vont relever le Regio Challenge et ainsi donner un signal fort pour plus de transparence et de durabilité dans l’alimentation hors du domicile. Car lorsque que nous mangeons à l’extérieur, nous avons généralement moins d’information   ̶  et pas de choix  ̶  sur l’origine des ingrédients des plats et des boissons et leur mode de production.

De plus, l’Association des petits paysans organise pour la première fois un speed-dating entre paysans et consommateurs avec l’association OGG Berne (Ökonomischen Gemeinnützigen Gesellschaft). Cela va constituer une expérience pilote dans la ville de Berne à l’occasion de l’ensemble d’événements de Kulinata.

Actualités et articles sur ce thème

Vérification des faits concernant l’initiative contre les pesticides

L’initiative contre les pesticides est combattue bec et ongles. De fausses informations circulent également. Les paysannes et paysans de l’Association des petits paysans veulent désormais les balayer. Les citoyennes et…

Kilian Baumann élu nouveau président des petits paysans

Lors de l’assemblée annuelle en ligne, l’Association des petits paysans a accueilli son nouveau président Kilian Baumann, paysan bio et conseiller national. La présidente sortante Regina Fuhrer-Wyss a été chaleureusement…

Assemblée annuelle et webinaire sur l’agriculture sans pesticides

En Suisse, est-ce qu’une agriculture peut fonctionner sans pesticides de synthèse ? Et pourquoi représentent-ils un problème ? Le 24 avril, l’Association des petits paysans organise un séminaire en ligne…