Engagés pour la diversité plutôt que la disparition d’exploitations

Deux à trois fermes mettent chaque jour la clé sous la porte pour toujours en Suisse. Les machines toujours plus grandes et plus lourdes évincent les hommes dans les champs. Dans le même temps, la politique agricole continue à s’entêter dans d’anciennes logiques de spécialisation et de croissance. Nous réclamons plus de clairvoyance: sortir de l’impasse de l’industrialisation de l’agriculture, aller vers plus de diversité, de nature et de proximité avec les consommateurs. Depuis 1980, l’Association des petits paysans s’engage pour une agriculture diversifiée, écologique et sociale. Apprenez-en davantage sur notre travail et ce que vous pouvez faire vous-même.

La diversité bénéficie aux hommes comme à l’environnement et donne aussi du goût à votre assiette! En tant qu’organisation de paysans et de consommateurs, nous sommes convaincus qu’il faut toute la chaîne, de la fourche à la fourchette, pour rendre l’agriculture de demain plus durable. Vous aussi, prenez part à cet engagement!

La politique pose les jalons pour le développement de l’agriculture suisse. C’est pourquoi l’Association des petits paysans s’engage au niveau politique en participant à des consultations, en menant des discussions de fonds avec les autorités ou en lançant des interventions parlementaires. Ce faisant, la production des denrées alimentaires doit respecter le bien-être des animaux, assurer un revenu équitable aux paysannes et paysans et fournir aux consommateurs et consommatrices une large palette d’aliments régionaux soigneusement produits.

Grâce à de nombreuses initiatives populaires liées à l’agriculture, les électeurs et électrices ont également la possibilité d’exprimer leur point de vue sur l’agriculture dans les urnes. Rejoignez-nous dans le débat public et votez!

Bien que deux à trois exploitations suisses ferment chaque jour leur porte pour toujours, de nombreux jeunes agriculteurs et agricultrices bien formés passent souvent des années à chercher une ferme pour eux-mêmes. C’est pourquoi l’Association des petits paysans a créé en 2014 le «Point de contact pour remise de fermes extra-familiale». Notre Point de contact sert d’intermédiaire entre des personnes à la recherche d’une ferme et des paysannes et paysans sans successeurs, et il sensibilise sur les thèmes du changement de génération et de l’accès à la terre.

Vous pouvez en apprendre davantage sur ce sujet dans notre vidéo explicative  «Geschäft mit Bauernhöfen stoppen!» (en allemand)

Soutenez notre engagement en faveur d’un plus grand nombre de remises de fermes extra-familiales en faisant un don à notre Point de contact.

Il ne reste environ que 4% de la population encore active dans l’agriculture. En conséquence, la plupart des gens ont perdu tout contact avec la production alimentaire. L’Association des petits paysans veut rapprocher paysannes, paysans, consommatrices et consommateurs. C’est pourquoi nous sensibilisons le grand public au thème de la consommation – entre autres avec un guide – et nous permettons aux paysannes et paysans d’utiliser une nouvelle forme de vente directe en ville avec le projet pilote «Alpomat – le plus petit magasin à la ferme en ville» (page web en allemand seulement).

Vous avez une influence directe sur la production alimentaire en Suisse et à l’étranger avec vos achats quotidiens.

Du point de vue de l’Association des petits paysans, l’agriculture prospérera à l’avenir avec des variétés résistantes et adaptées au site et non avec des plantes génétiquement modifiées en laboratoire. Une production alimentaire durable renonce au génie génétique et mise sur une production agroécologique. À la place de plantes de laboratoires, des plantes de cultures adaptées au site combinées avec des méthodes de culture plus douces permettent de mieux atteindre l’objectif et de manière plus durable. Grâce à un moratoire, l’agriculture suisse est sans OGM et cela doit rester ainsi.

Partagez notre page de campagne «Sans OGM, pourquoi?»

Découvrez ce qui nous occupe actuellement ou parcourez virtuellement notre magazine. En tant que membre de l’Association des petits paysans, vous recevez notre magazine AGRICULTURA quatre fois par an par la poste. Agricultura informe sur des sujets d’actualité concernant la politique agricole, l’agriculture en général, l’environnement, la nature et la consommation durable. Pour en savoir plus, abonnez-vous à notre newsletter (inscription ci-dessous) ou suivez-nous sur facebook ou instagram.

Paysannes et paysans ainsi que consommateurs et consommatrices peuvent devenir membres de l’Association des petits paysans. La cotisation annuelle est de 30 francs pour membre individuel et de 50 francs pour les familles.

Vous pouvez également tester gratuitement notre magazine pendant un an.

Nom / prénom
Rue / n°
Complément d’adresse
Code postal / lieu
Email / téléphone
Cotisation
J’aimerais m’abonner au newsletter électronique
Je suis
Commentaire