fbpx

Remise de fermes extra-familiale

Depuis avril 2014, l’Association des petits paysans est en charge du «Point de contact pour remise de fermes extra-familiale». Le Point de contact sert d’intermédiaire entre des personnes à la recheche d’une ferme et des paysannes et paysans sans successeurs, et il sensibilise sur ce thème. Il nous tient à coeur de favoriser la reprise des terres et le changement de générations en agriculture. Depuis février 2018, de plus amples informations sont disponibles en trois langues sur un site web consacré spécifiquement à ce thème www.remisedeferme.ch.

Chaque jour en Suisse, trois exploitations agricoles mettent définitivement la clé sous la porte. En même temps, de nombreux jeunes agriculteurs et agricultrices bien formés passent souvent des années à chercher une ferme pour eux-mêmes. C’est pourquoi l’Association des petits paysans a créé en avril 2014 le «Point de contact pour remise de fermes extra-familiale» qui sert d’intermédiaire entre repreneurs et chefs d’exploitation sans successeur. L’Association des petits paysans offre les services du Point de contact gratuitement à tous les domaines agricoles, indépendamment de leur taille ou adhésion à l’Association des petits paysans. En février 2018, le Point de contact a étendu ses activités sur toute la Suisse et mis en ligne un site web trilingue:

www.remisedeferme.ch            www.hofübergabe.ch             www.cessionefattoria.ch

Beaucoup de facteurs doivent être réunis pour qu’une transmission hors du cadre familial réussisse. La planification de sa propre retraite et la recherche de successeurs appropriés demandent un long processus car il faut clarifier des facteurs juridiques (vente, affermage, droit de préemption), financiers (prévoyance vieillesse, impôts, prix de vente/estimation) et personnels (famille, habitation, occupations une fois à la retraite).

Le Point de contact soutient les repreneurs et les cédants dans ce processus, quels que soient les canaux par lesquels ils recherchent leur exploitation ou leur successeur. Pour cela il est important que les cédants aussi bien que les repreneurs trouvent de l’information dans leur langue maternelle. C’est pourquoi une collaboratrice francophone ainsi qu’une collaboratrice italophone ont rejoint l’équipe du Point de contact en février 2018. Outre le service d’intermédiaire, l’encouragement et le soutien de jeunes agriculteurs et agricultrices et de la génération cédante représente une partie importante du travail.

Le nombre de personnes à la recherche d’un domaine agricole est toujours beaucoup plus important que celui des chefs d’exploitation qui remettent leur ferme hors du cadre familial. Cela vient d’une imbrication complexe d’obstacles financiers, juridiques et sociaux. Par le biais de son travail politique, l’Association des petits paysans s’engage pour lever ces obstacles et faciliter la reprise des terres agricoles pour la jeune génération. De plus, beaucoup de chefs d’exploitations plus âgés ne savent pas qu’un grand nombre de jeunes paysans et paysannes seraient prêts à continuer l’oeuvre de leur vie. C’est pourquoi l’Association des petits paysans s’implique dans la sensibilisation sur le thème des remises de fermes extra-familiales à travers un travail de communication.