fbpx

Six finalistes en lice pour le Prix Climat

L’Alliance Climatique a reçu plus de 60 candidatures de toute la Suisse pour le premier Prix Climat. Six exploitations ont été nommées. Dans le cadre d’une campagne de sensibilisation, elles vont maintenant montrer ce à quoi peut ressembler une agriculture respectueuse du climat. La remise du prix aura lieu en mars 2022.

D’Apples dans le canton de Vaud à Jona dans le canton de St-Gall, les six finalistes montrent à quoi pourrait ressembler l’agriculture du futur. «Nous démontrons qu’une agriculture innovante et indépendante, qui se base sur les cycles naturels, offre une valeur ajoutée à long terme pour la société», explique Martin Jucker de Bächlihof à Jona (SG). C’est ce que présenteront au grand public les portraits vidéo ces prochaines semaines:

  • Biohof Hübeli (BE) – Lait d’avoine
  • Bächlihof (SG) – Formation d’humus
  • Herbstzeitlose (LU) – Prolongement de la durée de vie des vaches
  • Ferme des Savanes (VD) – Agroforesterie
  • Schönbächler’s (LU) – Mobgrazing
  • Slow Grow (ZH) – Agriculture en mosaïque

Projet «Herbstzeitlose»

Parmi les six finalistes se trouve également Marlen Koch-Mathis, membre du comité de l’Association des petits paysans. Avec son mari Stephan, elle gère l’exploitation de montagne Obermettlen à Root, dans le canton de Lucerne. Ils se sont portés candidats avec leur projet «Herbstzeitlose».

«Avec notre projet Herbstzeitlose, nous produisons de manière durable et adaptée au site (purement basée sur les herbages, Feed no Food) de la viande de bœuf, avec des animaux abattus sans stress à la ferme, et nous sensibilisons nos clients et clientes (hôtes sur place, cours de barbecue «Nose-to-Tail») et marraines et parrains à une consommation durable de viande. Dans le projet et à travers l’agriculture solidaire, les consommateurs et consommatrices deviennent en même temps paysans et paysannes. Le projet se fonde sur cinq vaches-mères âgées de la race suisse ancienne de ProSpecieRara Grise rhétique, qui devraient normalement être abattues. Elles sont nos «Herbstzeitlose» (ou mamies colchiques) à l’automne de leur vie qui reçoivent une seconde chance. Cela prolonge leur durée de vie, ce qui a un effet positif sur leur écobilan. Chaque veau supplémentaire qu’elles mettent au monde reçoit huit parrains appelés parrains d’Herbstzeitlose. Chaque marraine et chaque parrain paie un franc par jour pendant deux ans et reçoit sa part de viande de bœuf Herbstzeitlose à la fin de cette période. Pendant ces deux années, les parrains et marraines peuvent travailler activement sur la ferme et se faire ainsi une idée du travail, du temps et de l’être vivant qui se cachent derrière chaque bouchée de viande.»

Remise du prix en mars 2022

En février 2022, la Suisse pourra voter en ligne pour son projet favori. Lors de la cérémonie de la remise de prix en mars, un jury d’experts et expertes désignera le premier Prix Climat. Avec ce Prix Climat et en plus d’une distinction, toutes les exploitations nommées recevront l’attention nécessaire afin de poursuivre leurs projets climatiques et de motiver d’autres agricultrices et agriculteurs à s’engager sur cette voie.

Le Prix Climat est une campagne du groupe de travail Agriculture de l’Alliance Climatique Suisse. En tant qu’organisation membre, l’Association des petits paysans soutient le projet depuis le début avec des ressources humaines et financières.

  • Auteur-e Annemarie Raemy

Actualités et articles sur ce thème

Six finalistes en lice pour le Prix Climat

L’Alliance Climatique a reçu plus de 60 candidatures de toute la Suisse pour le premier Prix Climat. Six exploitations ont été nommées. Dans le cadre d’une campagne de sensibilisation, elles…

Des thèmes importants sur la touche

Dans la pratique, l’agriculture rencontre toujours des problèmes liés à la biodiversité et au climat. Cela se reflète aussi dans la formation agricole où l’agriculture écologique n’est toujours pas traitée…

« Ouvrir les portes de nos exploitations »

Marlen Koch gère avec son mari Stephan l’exploitation de montagne  Obermettlen depuis trois générations à Root, dans le canton de Lucerne. C’est là qu’ils concrétisent leur vision d’une agriculture durable…