Les exigences de formation ratent leur cible

Dans le cadre de la politique agricole 2022, le Conseil fédéral propose de renforcer les exigences en matière de formation pour l’obtention de paiements directs. L’Association des petits paysans rejette cette proposition. Il est important que les personnes à vocation tardive ou en reconversion professionnelle ainsi que les praticiens continuent d’avoir un accès facilité à l’agriculture. Renforcer la formation professionnelle initiale et continue est important, mais augmenter les exigences n’est pas la bonne voie à suivre. Une agriculture suisse diversifiée a besoin de suffisamment de relève, également à l’avenir.

Les exigences actuelles en matière de formation permettent une éducation solide et adaptée à la formation antérieure et à l’âge de chacun. Il permet aux praticiens et aux personnes à vocation tardive ou en reconversion professionnelle d’être habilités à bénéficier des paiements directs. Pour assurer que cela reste le cas à l’avenir, l’Association des petits paysans rejette le renforcement des exigences de formation proposé dans le processus de consultation. L’agriculture suisse aura besoin à l’avenir également de suffisamment de jeunes agriculteurs et agricultrices motivés.

Améliorer la perméabilité du système éducatif et renforcer la formation continue
La formation initiale classique – et souvent ardue quand elle est effectuée en formation secondaire ou de rattrapage – menant au certificat fédéral de capacité CFC n’est pas le seul chemin vers l’agriculture aujourd’hui. L’apprentissage sur deux ans (attestation fédérale de formation professionnelle AFP) ainsi que le cours de formation continue pour l’obtention des paiements directs (formation OPD) répondent également aux conditions requises pour l’obtention des paiements directs. Cette perméabilité est importante pour garantir, à l’avenir également, un nombre suffisant de jeunes agriculteurs et pour permettre à des personnes motivées d’accéder à l’agriculture. Au lieu de poser d’avantages d’exigences en matière de formation, l’Association des petits paysans exige une offre de formation continue plus large et une meilleure perméabilité dans le domaine de l’éducation.

Formation OPD, voie d’accès importante
La formation OPD, qui fait l’objet de critiques répétées, est une voie de formation particulièrement importante. Grâce à ce cours, de nombreuses personnes déjà plus âgées ou disposant d’une autre formation initiale peuvent encore se lancer en agriculture. Elles viennent renforcer les rangs des paysans suisses à côtés des titulaires de formations traditionnelles et comblent ainsi une lacune importante. Cela ne concerne pas que l’agriculture de montagne, mais aussi une agriculture proche des consommateurs. Les contacts souvent forts avec le reste de la population aident les personnes ayant une attestation de formation OPD à commercialiser leurs produits. En tant que véritables bâtisseurs de ponts, ils apportent également une contribution importante à la compréhension mutuelle entre l’agriculture et le reste de la population.

  • Thomas Urech (à gauche) et Stephan Koch (à droite) ont tous deux suivi la formation OPD et dirigent leur propre exploitation. Plus d’informations sur leur formation dans les portraits ci-dessous.
  • Un exemple romand: Brice Prudat

Actualités et articles sur ce thème

Motion Knecht: Plus de fonds pour l’agriculture industrielle?

Les politiciens et les médias agricoles ne cessent de faire l’éloge de l’agriculture dite productive. Mais qu’est-ce? Une production adaptée au site fait partie de l’agriculture, c’est pourtant une évidence!…

Les exigences de formation ratent leur cible

Dans le cadre de la politique agricole 2022, le Conseil fédéral propose de renforcer les exigences en matière de formation pour l’obtention de paiements directs. L’Association des petits paysans rejette…

La commission ignore les préoccupations des citoyens

Lors de la séance du 17 mai, la commission du Conseil national CER-N a débattu des initiatives «Pour une eau potable propre» et «Pour une Suisse libre de pesticides de…