fbpx

L’Assemblée citoyenne dresse la table !

L’Assemblée citoyenne pour une politique alimentaire a présenté le 7 novembre ses recommandations pour la politique alimentaire de la Suisse. Du point de vue de l’Association des petits paysans, le travail de l’Assemblée démontre l’importance et la valeur d’un débat ouvert et large autour de la production alimentaire et l’alimentation.

Du 11 juin au 6 novembre 2022, l’Assemblée citoyenne pour une politique alimentaire s’est réunie autour de la question suivante : à quoi doit ressembler une politique alimentaire pour la Suisse qui, d’ici 2030, mette à la disposition de toutes et tous des aliments sains, durables, respectueux des animaux et produits de manière équitable ? Par le biais de conférences, d’apports scientifiques et d’excursions pédagogiques, les participant·es ont acquis les connaissances de base du système alimentaire suisse. Ce nouveau format, composé d’un groupe de personnes choisies au hasard dans la population résidant en Suisse, visait à susciter une réflexion approfondie sur la politique alimentaire.

« L’Assemblée citoyenne a mené d’intenses discussions sur les questions liées à la production des denrées alimentaires et à l’alimentation. Je souhaite qu’une telle discussion ouverte et fondamentale ait lieu aussi bien dans les milieux politiques qu’au sein de la population. » Kilian Baumann, paysan bio, conseiller national et président de l’Association suisse des petits paysans

Les recommandations émises par l’Assemblée montrent à quel point notre production alimentaire et notre alimentation sont complexes et combien il est important à ce titre d’approfondir cette réflexion. Les nombreuses recommandations constituent une bonne source d’inspiration pour amorcer sans tarder la transformation de notre secteur agroalimentaire. Les thèmes soulevés par l’Assemblée citoyenne illustrent en outre l’important besoin d’action afin que notre alimentation soit enfin plus respectueuse du climat, de l’environnement et de la santé.  L’Association suisse des petits paysans salue l’engagement des participant·es à l’Assemblée citoyenne et espère que ces discussions importantes et constructives se poursuivront au sein de l’agriculture, de la politique et d’une plus grande partie de la population. Les conclusions de l’Assemblée montrent en outre que toutes les parties prenantes, de l’agriculteur au consommateur, en passant par la transformation et la commercialisation, sont sollicitées. Kilian Baumann le souligne également : « L’Assemblée citoyenne s’engage pour davantage d’équité dans le secteur agroalimentaire. C’est une bonne nouvelle pour nous les paysans et paysannes. »

Les recommandations présentées le 7 novembre 2022 seront élaborées sous forme d’un dossier de recommandations qui sera remis aux responsables de la politique, de l’administration et de la pratique le 2 février 2023 dans le cadre du Sommet suisse du système alimentaire.

 

Photo (c) Assemblée citoyenne, 2022

Actualités et articles sur ce thème

Plus de 13 000 signatures contre la mort des exploitations

L’Association des petits paysans a déposé aujourd’hui la pétition « Chaque ferme compte » avec les organisations partenaires. En l’espace de deux mois et demi, 13 367 personnes ont signé…

Parier sur l’avenir

La stratégie climatique de la Suisse fixe un objectif de réduction de 40 % pour l’agriculture. Trop peu, selon la Commission fédérale d’éthique pour la biotechnologie dans le domaine non…

L’Assemblée citoyenne dresse la table !

L’Assemblée citoyenne pour une politique alimentaire a présenté le 7 novembre ses recommandations pour la politique alimentaire de la Suisse. Du point de vue de l’Association des petits paysans, le…