fbpx

Oui à l’Initiative sur l’élevage intensif

Le comité de l’Association des petits paysans soutient l’Initiative sur l’élevage intensif. La Suisse doit continuer à miser sur un élevage fermier avec un nombre d’animaux clairement limité et un meilleur bien-être des animaux. Car ce n’est qu’ainsi que la qualité de nos aliments et la protection des ressources naturelles seront garanties à l’avenir.

 

L’Association des petits paysans dit oui à l’Initiative sur l’élevage intensif. Elle se réjouit que le Conseil fédéral ait élaboré un contre-projet. Malheureusement, le contre-projet ne contient pas certains éléments importants de l’initiative, comme par exemple la taille des troupeaux ou la réglementation des produits d’origine animale importés. L’Initiative sur l’élevage intensif et le contre-projet vont toutefois dans la bonne direction car des exigences élevées relatives au bien-être animal sont une garantie pour la qualité de nos aliments et contribuent à ménager les ressources naturelles.

Actualités et articles sur ce thème

Le Conseil national fait peu de cas des animaux

La voix de la population et de nombreux paysans et paysannes n’a pas été entendue. Le lobby de l’Union suisse des paysans s’est imposé une fois de plus au Conseil…

Remise de la pétition «Promouvoir l’agroécologie»

Aujourd’hui, des représentant·e·s de l’agriculture, de la science et de la société civile ont remis ensemble la pétition « Promouvoir l’agroécologie – en Suisse et dans le monde entier »…

Initiative sur l’élevage intensif: jeu de pouvoir autour du bien-être animal

Les améliorations du bien-être animal ont un effet positif sur les conditions de vie des animaux de rente et la confiance de la population à l’égard de l’agriculture. La Protection…