fbpx

Oui à l’Initiative sur l’élevage intensif

Le comité de l’Association des petits paysans soutient l’Initiative sur l’élevage intensif. La Suisse doit continuer à miser sur un élevage fermier avec un nombre d’animaux clairement limité et un meilleur bien-être des animaux. Car ce n’est qu’ainsi que la qualité de nos aliments et la protection des ressources naturelles seront garanties à l’avenir.

 

L’Association des petits paysans dit oui à l’Initiative sur l’élevage intensif. Elle se réjouit que le Conseil fédéral ait élaboré un contre-projet. Malheureusement, le contre-projet ne contient pas certains éléments importants de l’initiative, comme par exemple la taille des troupeaux ou la réglementation des produits d’origine animale importés. L’Initiative sur l’élevage intensif et le contre-projet vont toutefois dans la bonne direction car des exigences élevées relatives au bien-être animal sont une garantie pour la qualité de nos aliments et contribuent à ménager les ressources naturelles.

Actualités et articles sur ce thème

Petition «Chaque ferme compte»: Réponse insatisfaisante du Conseil fédéral

Signée par 13 367 personnes, la pétition « Chaque ferme compte » a été déposée le 21 novembre par l’Association des petits paysans et des organisations partenaires. Cette pétition demandait…

Assurer l’avenir?

Dans le cadre de la politique agricole 22+, le Conseil fédéral souhaite lancer une assurance récolte financée en partie par l’État. Cette idée repose sur une agriculture hautement industrialisée car…

Moins de viande – issue d’élevages respectueux

À quoi faire attention lors de l’achat de viande provenant d’un élevage respectueux des animaux ? Réfléchir à sa propre consommation de viande, c’est une bonne idée à plus d’un…