fbpx

Plus de 13 000 signatures contre la mort des exploitations

L’Association des petits paysans a déposé aujourd’hui la pétition « Chaque ferme compte » avec les organisations partenaires. En l’espace de deux mois et demi, 13 367 personnes ont signé la pétition qui demande au Conseil fédéral de prendre des mesures contre la mort des exploitations et de renforcer une agriculture diversifiée.

Ces 40 dernières années, le nombre d’exploitations agricoles a diminué de plus de moitié en Suisse, pour atteindre un nouveau plancher de 48 864 fermes en 2021. Pourtant, une agriculture diversifiée et à petite échelle est cruciale pour la biodiversité et la lutte contre le changement climatique. Et surtout, une agriculture diversifiée est plus résistante aux crises, donc importante pour la sécurité de l’approvisionnement.

« Pour une agriculture suisse résistante aux crises, et donc pour un approvisionnement sûr, chaque ferme compte. »
Kilian Baumann, conseiller national et président de l’Association des petits paysans :

En raison de l’évolution des changements structurels, qui fait disparaître chaque année entre 1 et 2 % des fermes agricoles, les exploitations qui restent sont de plus en plus grandes et spécialisées. Néanmoins, de nombreux agriculteurs et agricultrices bien formés, qui ne peuvent pas reprendre une ferme au sein de la famille, ne trouvent aucune exploitation.

La situation devrait encore s’aggraver au cours des quinze prochaines années, car la moitié des chef·fes d’exploitation atteindront d’ici là l’âge de la retraite, et seront contraint·es de transmettre leur ferme, ou de cesser son activité et la démanteler. Il est grand temps d’inverser cette tendance et de préparer les secteurs agricole et agroalimentaire en Suisse aux défis futurs. Nous demandons donc au Conseil fédéral des mesures qui soutiennent la diversité des structures agricoles et la conservation des fermes agricoles au-delà du changement de génération. Il faut pour cela de meilleures conditions pour les remises de fermes extra-familiales et sur le fond un meilleur accès à la terre en particulier pour les personnes qui n’ont pas la possibilité de reprendre une exploitation dans le cadre familial. Par ailleurs, les petites exploitations ne doivent plus être désavantagées et des formes d’exploitation collectives doivent être facilitées.


_

Les organisations partenaires suivantes soutiennent la pétition « Chaque ferme compte » et étaient présentes lors de la remise du 21 novembre:

Schweizer BergheimatCampaxLandwirtschaft mit ZukunftSchweizer Allianz Gentechfrei  – Association Romande de BiodynamieVerein Permakultur-LandwirtschaftBiohof RadiesliFédération Romande d’Agriculture Contractuelle de ProximitéUniterreAgroecology Works!Demeter Schweiz

Actualités et articles sur ce thème

Plus de 13 000 signatures contre la mort des exploitations

L’Association des petits paysans a déposé aujourd’hui la pétition « Chaque ferme compte » avec les organisations partenaires. En l’espace de deux mois et demi, 13 367 personnes ont signé…

Parier sur l’avenir

La stratégie climatique de la Suisse fixe un objectif de réduction de 40 % pour l’agriculture. Trop peu, selon la Commission fédérale d’éthique pour la biotechnologie dans le domaine non…

L’Assemblée citoyenne dresse la table !

L’Assemblée citoyenne pour une politique alimentaire a présenté le 7 novembre ses recommandations pour la politique alimentaire de la Suisse. Du point de vue de l’Association des petits paysans, le…