fbpx

Moins d’exploitations, mais recul ralenti

La Suisse comptait 51’620 exploitations agricoles en 2017, soit 643 de moins qu’en 2016. Par comparaisons aux années précédentes, la diminution est plus faible. L’Association des petits paysans regrette ce nouveau recul au plus haut point. La statistique confirme toutefois également l’intérêt porté à l’agriculture et le nombre de jeunes agriculteurs et agricultrices motivés à se lancer.

L’Office fédéral de la statistique comptait l’année dernière 51’620 exploitations agricoles en Suisse, 643 exploitations (-1%) de moins qu’en 2016. Le changement structurel vers un plus petit nombre d’exploitations de plus grande taille continue. Mais en comparaison aux années précédentes (diminution moyenne de 980 exploitations, respectivement 1,8% par année entre 2014-2017), le recul est quelque peu ralenti.

Exploitations en mutation

Les exploitations restantes changent et réorientent leur production. Faits réjouissants : le nombre d’exploitations biologiques (+5%) et les surfaces maraîchères sont en augmentation (24% entre 2014 et 2017). Cela laisse entendre que de plus en plus d’exploitations misent sur la vente directe, proche des consommateurs.

Local, proche des consommateurs et écologique : un modèle d’avenir

Avec plus une production plus durable, plus diversifiée et ainsi plus proche du consommateur, ce développement correspond à une vision d’avenir de l’agriculture exigée depuis longtemps par l’Association des petits paysans. Il est également réjouissant de constater que le nombre d’emplois agricoles est resté stable.

L’augmentation simultanée du nombre de poulets d’engraissement et de poules pondeuses, dont l’alimentation est basée en grande partie sur des aliments importés, montre malheureusement aussi un développement vers une détention d’animaux industrielle, indépendante du sol. Celle-ci est influencée de manière significative par une demande accrue des consommateurs. Cela montre que malgré le grand intérêt que porte la population à l’agriculture, un renforcement de l’information des consommateurs pour une consommation plus responsable est urgent et nécessaire.

Actualités et articles sur ce thème

Diversité vitale en danger

Les nouvelles techniques de modification génétique (NTGG) permettent d’intervenir et de modifier plus facilement des séquences du génome d’un organisme. Ces techniques ont le potentiel de modifier d’une manière radicale…

10 raisons pour l’initiative libres de pesticides

L’initiative « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse » n’est pas dirigée contre l’agriculture, au contraire : les paysans et paysannes profitent largement d’un OUI, qu’ils produisent déjà…

Lancement de la campagne de votation

Oui à un changement de paradigme en Suisse, loin des pesticides de synthèse: c’est ce que demande l’Association des petits paysans VKMB. Avec pour slogan «Assurer l’avenir, produire sans pesticides»,…