Campagne de sensibilisation pour la remise de fermes extra-familiale

Transmettre les fermes ! C’est sous cette devise que l’Association des petits paysans fait la promotion pour son « Point de contact pour la remise de fermes extra-familiale », qui a été fondée il y a environ deux ans. De cette manière, l’organisation d’agriculteurs et de consommateurs veut montrer que de nombreux jeunes agriculteurs expérimentés seraient là pour reprendre les exploitations d’agriculteurs retraités sans repreneur au sein de la famille. Des politiciens bien connus de toutes les partis soutiennent également la campagne avec leur message de solidarité.

Chaque fois qu’une exploitation ferme ses portes pour toujours – en Suisse, c’est encore deux ou trois par jour ! – le gagne-pain d’une famille est perdu. Mais l’agriculture innovante a besoin d’autant de mains et de têtes que possible, c’est pourquoi, en avril 2014, l’Association des petits paysans a créé le « Point de contact pour pour la remise de fermes extra-familiale ». Celui-ci transmet les dossiers d’agriculteurs formés, qui sont souvent à la recherche d’une ferme depuis de nombreuses années, aux agriculteurs sans successeur.

Le fait qu’un transfert de ferme extra-familial demeure l’exception est dû à divers obstacles financiers, juridiques et sociaux. De plus, les exploitants agricoles plus âgés ne savent souvent pas que de nombreux jeunes agriculteurs seraient prêts à poursuivre le travail de leur vie. Avec sa dernière campagne de sensibilisation, l’Association des petits paysans veut donner un visage à ces agriculteurs engagés et créer plus de solidarité dans la société. La campagne s’adresse à la fois au secteur agricole et au grand public.
Outre les agriculteurs à la recherche de fermes avec leurs messages photo, de nombreux agriculteurs propriétaires de fermes, des transformateurs, des politiciens bien connus et des consommateurs soutiennent la campagne avec leur message de solidarité. Parmi les partisans politiques, on trouve des membres du Conseil national, des Verts et du PS au FDP et à l’UDC. « Nous sommes heureux que le transfert de fermes hors cadre familial bénéficie de ce large soutien et que les politiciens de toutes les partis fassent preuve de solidarité avec une agriculture diversifiée et innovante comprenant autant de mains et de têtes que possible », déclare Regina Fuhrer, présidente de l’Association des petits agriculteurs.
       

Actualités et articles sur ce thème

7 ha terrains agricoles UNIL-EPFL – Appel à candidatures

L’Université de Lausanne (UNIL) et l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) se sont fixées pour objectif commun de toujours intégrer davantage la durabilité dans leurs activités. Ceci concerne notamment l’avenir…

En scène pour le changement de génération

L’Association des petits paysans a réalisé une série de cinq courts-métrages le titre «Oser le changement de génération en agriculture» sur la transmission de ferme hors cadre familial. Deux films…

En avant pour la transmission de fermes

L’Association des petits paysans lancent une série de cinq courts-métrages le titre «Oser le changement de génération en agriculture» sur la transmission de ferme hors cadre familial. Deux films montrent…