Appel en faveur des paysannes

Bien que les paysannes participent à la sécurité alimentaire, elles manquent souvent de sécurité sociale, de reconnaissance et d’influence politique. Un appel à la politique, à l’économie et à la société veut maintenant changer cela.

Les paysannes sont inestimables. Cependant, leur reconnaissance et leur protection sociales inadéquates constituent un abus auquel il faut remédier en Suisse et dans le monde entier. C’est pourquoi l’Union suisse des paysannes et femmes rurales (USPF) et la Fondation SWISSAID ont lancé l’Appel en faveur des paysannes et demandent que des mesures concrètes soient prises.

Comme premières étapes, le Conseil fédéral et le Parlement devraient:

  • Pour la coopération internationale de la Suisse :
    Déclarer la sécurité alimentaire et le travail des paysannes comme thèmes prioritaires de la coopération au développement. Dans cette optique, les droits des paysannes, en particulier celui de l’accès à la terre, et la participation aux décisions doivent être facilités.
  • Pour la politique agricole suisse :
    Augmenter la valorisation du travail des paysannes, en ancrant la sécurité sociale des paysannes dans la politique agricole, et en renforçant leur participation aux décisions politiques et dans les organisations agricoles.

L’Association des petits paysans participe au mouvement pour mettre fin aux inégalités enver les paysannes, à travers le monde et en Suisse, et soutient donc l’Appel en faveur des paysannnes.

Vous pouvez signer ici!

Actualités et articles sur ce thème

Construction en zone agricole: N’est-il pas temps d’agir?

La révision partielle de la loi sur l’aménagement du territoire en dehors des zones constructibles (zone agricole) se révèle être un écueil de plus en plus important. La semaine dernière,…

Nouveaux élans pour la politique agricole

Les élections de 2019 sont terminées. Avec des changements comme la Suisse n’en a jamais vu auparavant à deux égards : Les Verts remportent 17 sièges. Ainsi, ils ont désormais…

Regio Challenge: Mange ce qui pousse au détour du chemin

Pendant une semaine du 9 au 15 septembre 2019, il s’agit de ne boire et de ne manger que ce qui est produit à la distance d’un tour à vélo….